ID - Intégrale - Dérivée (2004-2005)

Intégrale et Dérivée sont deux opérateurs mathématiques couramment utilisés en sciences. Ils peuvent permettre à des observateurs de modéliser des choses concrètes comme des processus automatiques et d’établir leurs lois de commande par exemple, et ainsi être utiles dans un grand nombre de démarches scientifiques. Le théâtre et les sciences sont a priori des choses diamétralement opposés. Comment traiter le thème Intégrale-Dérivée d'une manière théâtrale ? Nous pouvons nous attacher à ce que ce thème symbolise. L'intégrale est une addition, la somme de tout ce qui est "avant", comme le passé. Elle additionne depuis le premier instant jusqu’à aujourd’hui, elle est primitive. Intégrer: c'est admettre, c'est comprendre, c’est apprendre. La dérivée peut faire penser à la vitesse, aux contours ces choses auxquelles nous, en tant qu'Etres humains, sommes sensibles. Un évènement bref et intense peut nous faire oublier tout ce qui s'est passé auparavant. Elle s’exprime par la différence sur un court instant, elle est émotion, frontière entre le noir et blanc ou le bien et le mal, elle est contour, on dit gradient d’une fonction, elle est très sensible aux bruits, elle est fragile…. La personnalité d'un individu n'est-elle pas ce qui a dérivé d'une somme de connaissances et d'expériences, ce qui fait de nous ce que nous sommes ? Intégrer, assimiler, accepter, au fil du temps, au rythme des gouttes tombant d'un robinet rouillé, des choses qui provoquent en nous des émotions, des sentiments comme la colère, la honte mais aussi la nostalgie, l'amour... c'est la vie. Puis soudain, une goutte fait déborder le vase et notre vie qui s'avérait jusqu'à présent être sans embûches, sans entraves. Un accident, un bruit, une rencontre, une surprise se passe et bouscule nos habitudes, nous fait partir à l'aventure, à la dérive des choses qui provoquent en nous des émotions, des sentiments comme la colère, la honte mais aussi la nostalgie, l'amour... c'est la vie Cette goutte qui provoque un choc, un coup de foudre…. I.D. nous fait partir à la recherche de nos souvenirs, nous fait visiter notre mémoire, nous invite à prendre du recul. Un vieillard qui marche, le regard empli de certitudes, observe un enfant, symbole de l'innocence, de l'insouciance, inconscient que ses futurs souvenirs, il les fabrique en ce moment même.

- LES REPRÉSENTATIONS -

- 7 et 8 avril 2005 Théâtre "La petite Gaillarde" à Clermont-Ferrand
- 14 avril 2005 Théâtre Opéra de Clermont-Ferrand


- LE PROGRAMME

Pour sa 17e Création, Théâtre et Sciences vous invite à un voyage au coeur de votre propre vie. Que sont Intégrale et Dérivée ? Deux opérateurs mathématiques complémentaires qui semblent faire écho à tout ce qui se passe dans notre existence. Pour résumer, l'Intégrale, c'est la mémoire, c'est l'étendue de notre savoir, c'est l'immensité, le quotidien, l'habituel... Tandis que la Dérivée, c'est l'imprévu, le petit grain de sable qui fait tout basculer, ou la goutte d'eau qui fait déborder le vase, c’est la frontière entre le blanc et le noir. Pourtant, lorsqu’on applique l’un de ces opérateurs sur l’autre, on retombe sur ce qu’on avait à l’origine. Et c’est là qu’on commence à parler d’I.D., I.D. comme… identité. Une trentaine d'étudiants, de disciplines très diverses, se sont penchés sur la question, et ont relevé le défi de l'écriture, de la mise en scène puis de l'interprétation. Ils vous proposent le résultat d'une réflexion et d'un travail de six mois. Vous verrez, ils ont de la suite dans les I.D. ! Et peu importe que les sujets soient abordés avec humour, sérieux, drame ou émotion ; vous serez forcément touché par ces histoires qui sont aussi les vôtres.

Les Poèmes écrits par les étudiants
RETOUR