Intelligence artificielle (1990-1991)

En 1990, le thème est "l’intelligence Artificielle ". A partir de cette année, le nombre d’acteurs sera entre vingt et trente.

Nous prenons de l’assurance et les sketches s’étoffent, la mise en scène est plus rigoureuse, les lumières tombent juste. Un étudiant dirige la régie son, de même pour la régie lumière.

Cette année le spectacle est ponctué comme fil conducteur par un groupe musical qui joue "l’offrande musicale " de Jean-Sébastien Bach.

Cinq sketches sont préparés et présentés.

Les médias viennent rendre compte des spectacles et la critique est plutôt bonne:

"...et là, quelle bouffée d'oxygène! En un enchaînement de sketches très souvent désopilants, les acteurs-étudiants ont ravalé un mythe au rang du dérisoire. ... Une belle performance de la part de ceux qui ont écrit les textes et les acteurs amateurs, qui souvent pourraient en remontrer aux professionnels..."

(La montagne 28janvier 1991)

Retour