Question 5- On peut dire que Théâtre et Sciences est un atelier très ouvert puisque déjà sur Internet depuis 1997, et puis n'ayons pas peur des mots, des relations internationales, avec un voyage de l'atelier en Russie, alors comment ce passe ces échanges avec l'extérieur, d'autres gens, d'autres cultures…C'est le hasard, c'est un investissement personnel, un investissement des étudiants comment cela se passe t il ?

C'est le hasard ou pas le hasard…Depuis le début j'avais envie de faire connaître l'atelier par un voyage. CXonsidérons le voyage en Russie, ça a été une volonté de ma part, et puis avec des amis nous voulions organiser un voyage et cela n'a pas fonctionné pour différentes raisons, mais j'en avais déjà parlé aux étudiants et eux étaient d'accord…Car pour cela il faut une motivation des étudiants car si motivation il n'y a pas, moi, je ne le fais pas. Et là une étudiante Virginie Picard a dit:" Moi je connais quelqu'un là bas dans une ville qui s'appelle Kaliningrad", elle a pris contact avec cette personne qui a pris contact avec moi, on a donc monté un groupe de travail, composé de 5 comédiens de Théâtre et Sciences. Il a fallut faire tomber les barrières qui étaient, obtenir un visa, un passeport pour chacun chercher du fric, retenir un car, qu'on nous accueille là bas, ce qui fut un gros travail. En effet il a fallut quand même trouver 100.000 francs de l'époque soit environ 15000 euros, convaincre les sponsors, l'université et nous y sommes arrivés. On partait le dimanche très tôt et les visas ne sont arrivés que l'avant veille du départ le vendredi. J'ai déjà parlé du travail avec les congrès ou les colloques qui est aussi une ouverture, j'ai eu aussi la possibilité par des gens qui connaissaient Théâtre et Sciences, de travailler avec des non et mal voyants, pour les faire travailler sur l'expression, et ça a tellement bien marché qu'après un an et que au bout d'un an on a réussi à faire un spectacles qui était fait par des aveugles et pour des aveugles, ce fut un spectacle extraordinaire c'était sur le thème des tabous d'ailleurs. Il faut aussi regarder l'ouverture du point de vue de la lumière Thierry et François (Blondel), des décors Jérôme (Tardieu), des costumes Catherine (Creuly). Eux parleraient aussi de cette ouverture là qui est un vrai travail et sur lesquels il y a des gens qui n'était pas professionnel et qui le sont devenus, je pense à François Blondel, Thierry qui est devenu ingénieur, qui se sont formé sur place en particulier grâce à Théâtre et Sciences et qui ont aussi par la suite formé d'autres étudiants, ce qui est très enrichissant pour chacun. On pourrait parler aussi des décors, on est parti en Russie pour le thème de l'eau, on avait mis un portique, personne y croyait sauf moi, mais il a très bien tenu ce portique, j'ai dit: "…ça tiendra…" on a mis les contreforts qu'il fallait, il y avaient de grande barres avec des rideaux rappelant l'eau. Et ces barres qui faisaient 6m de long devaient rentrer dans le car pour la Russie. C'était un beau décors et même si l'atelier Décors ne s'occupait pas de notre atelier cette année la, des gens de l'atelier Décors comme des gens de Théâtre et Sciences ont participé à son élaboration. Voilà c'est ça l'ouverture mais ça n'est pas que ça, l'ouverture c'est aussi l'ouverture de l'étudiant. Théâtre et Sciences c'est la découverte d'une nouvelle culture donc d'une ouverture d'esprit…Je pense qu'un scientifique quel qu'il soit qui se réduit à son travail, n'a pas d'ouverture d'esprit, il ne peut pas réussir complètement dans son travail. Quelqu'un qui va voir ailleurs, cela ne peut être qu'enrichissant pour son travail…, il y a quelque chose à la mode qui est: "recentrons nous sur ce que l'on sait faire", à mon avis on pourra bien faire certes, mais pas progresser. C'est l'ouverture qui permet de créer de nouvelles choses, de progresser. Découvrir une autre culture est essentiel pour évoluer.

La Communication et la Créativité sont très importantes, avec le mot Culture ils forment le triptyque de théâtre et sciences. Il y a un autre mot qui commence par C c'est Confiance, je fais confiance aux étudiants, eux n'ont pas l'habitude que quelqu'un leur fasse confiance, dans leur études. Je leur dit :"Développez cette confiance que vous avez en vous, entre vous, envers le public et avec moi aussi.", et ça aussi c'est important pour un travail de groupe.

Retour